Office municipal d’habitation (HLM)

  • ŸOMH - St WenAppartements à louer pour personnes de 50 ans et +
  • ŸSeules ou en couple
  • ŸEndroit sécuritaire situé près de l’église et derrière la caisse populaire
  • ŸPrix abordable calculé selon le revenu.

Offert aux résidents de la MRC Nicolet-Yamaska, Trois-Rivières et la MRC de l’Érable.

Pour plus de détails, contactez la directrice Madame Nicole Jobin au 819 285-2314.

Conseil d’administration :

Nicole Jobin, Directrice 819 285-2314
Réal Deschênes, Municipalité
Robert Michaud, Municipalité
Lise Allard, Locataire
Léo LeBlanc, Municipalité
Nicole Dubord, Socio-économique
Marcel Tessier, Locataire
Dany Béliveau, Citoyen de la municipalité

Le Centre de l’Amitié… un peu d’histoire

Le HLM « Le Centre de l’Amitié » est né d’un projet de l’Église appelé « CHANTIER » dans les années 1970.  C’est ainsi qu’en 1975, un groupe de 17 personnes assidues et intéressées à ce projet se sont penchées sur les problèmes des personnes âgées.  Comme le besoin de logements à prix modique semblait prioritaire, au printemps de cette même année, on entama les démarches en ce sens.

Un comité de citoyens a été formé : Ferdinand Béliveau, maire de la paroisse, Colette Lacourse, maire du village, Michel Simard, notaire, Henri LeBLanc, Maurice Bergeron et Gilberte Mathieu.

Pendant cinq ans, ils ont multiplié les rendez-vous, les échanges de documents et les rappels téléphoniques avec les divers paliers gouvernementaux susceptibles de les chapeauter afin de concrétiser le projet. Malgré leurs convictions et leur acharnement, certains désespéraient de voir naître l’établissement espéré tant les résultats positifs se faisaient rares et lents à se concrétiser. On suggérait parfois de lâcher toutes les démarches entreprises.

Entre autres préoccupations, il fallait prévoir un emplacement convenable où ériger l’immeuble advenant un « oui final ».  Un coin de terrain appartenant à la Fabrique semblait tout désigné :  adjacent au presbytère, à deux pas de l’église et juste en avant de la future Caisse Populaire, l’idéal pour des retraités.

Le Conseil de la Fabrique accepta de vendre le terrain pour la somme de 8 432,22$.  L’acte de vente fût signé le 9 décembre 1980, peu après qu’une lettre officielle eût été envoyée pas la Société d’Habitation du Québec (SHQ) confirmant l’acceptation du projet.  Au début de l’été 1981, on commença la construction de l’immeuble sous la direction de l’entrepreneur Charles-Eugène Roux de Gentilly. En octobre de ce même automne, on inaugurait officiellement la bâtisse en présence des officiels du gouvernement, des promoteurs du projet, de Colette Lacourse, maire du village, et du nouveau curé, Maurice Hélie.

La réalité est devenue aussi belle que le rêve scénarisé par une humble équipe de CHANTIER!